AFRIKADEY 2012!

Le festival Afrikadey! a célébré son 21e anniversaire au mois d'août dernier. En effet, c'est depuis 1991 que le fondateur et directeur artistique Tunde Dawodu a créé à Calgary, Afrikadey! Arts & Culture Society, un organisme indépendant à but non lucratif dont le mandat est la promotion et la célébration des arts et cultures africains, que ce soit par la musique, la littérature en passant par la danse et le cinéma.

Afrikadey!  2012

L'édition 2012 a connu un succès quant aux performances artistiques des talents locaux comme David J. David band, Kassade band ou Frankie Joe Rukundo, pour ne nommer que ceux-là et aussi par la prestation d'artistes nationaux et internationaux tels qu'Alpha Yaya Diallo, récipiendaire de 3 prix Juno, Emmanuel Jal, Krar Collective, Oliver Mtukudzi ou encore Dele Sosimi, ancien musicien de Fela Kuti.

Pour cette 21e édition, les Calgariens ont pu assister aux diverses activités qui ont eu lieu du 5 au 11 août 2012: gala d'ouverture, lecture théâtrale sur un célèbre cowboy noir de l'Alberta, projection de film sur la musique africaine et la rébellion, des ateliers sur l'afrobeat, les percussions et un atelier dédié à la jeunesse, concerts au cœur du centre-ville de Calgary durant l'heure du dîner, un symposium sur l'activisme, un défilé de mode signé par le designer Romero Bryan. La programmation 2012 fut clôturée par la traditionnelle journée de concerts musicaux extérieurs à Prince's Island Park où près de 850 personnes se sont réunies.

Ce n'est certes pas évident de maintenir un festival pendant une vingtaine d'années. Les organisateurs sont souvent soumis aux défis qu'ils doivent relever, le plaisir d'un travail bien accompli ou encore des engagements à tenir pour les années à venir. C'est dans ce cadre que nous nous sommes retrouvés une semaine et cinq jours après la fermeture du festival c'est-à-dire le jeudi 23 août 2012, avec Koffi Deku qui a été élu depuis 2011 comme étant le Directeur du Conseil d'Administration d'Afrikadey! Arts & Culture Society. Nous lui avons posé quelques questions pour mieux comprendre cette organisation.

Koffi Deku

AK(Afrikamerik): Bonjour Koffi et merci d'avoir accepté de nous rencontrer en cette belle fin de journée, dans ce quartier Mission de Calgary. Tout d'abord, voulez-vous nous présenter la composition de votre nouvelle équipe?

KD (Koffi Deku): Bien sûr. Merci pour l'intérêt que vous accordez à Afrikadey! Je suis l‘actuel Directeur du Conseil d'Administration (CA) d'Afrikadey! Arts & Culture Society. J'ai été officiellement élu en septembre 2011 en tant que tel par les membres du Conseil d'Administration. Les neuf membres du CA actuel sont de divers horizons professionnels (droit, arts, journalisme, comptabilité, ingénierie, administration) et sont impliqués avec Afrikadey comme bénévoles. Le directeur artistique Tunde Dawodu est le seul employé permanent. Nous avons aussi une assistante administrative qui travaille à temps partiel et pour un contrat à durée déterminée.

AK: Quelles sont les difficultés que la société a rencontrées à ses débuts et dont elle fait encore face à ce jour?

KD: Notre défi majeur, et ce depuis le début, est notre capacité à récolter des fonds de sources plus variées. Nous recevons principalement des subventions d'agences gouvernementales et aimerions avoir plus de partenaires et commanditaires dans le secteur privé. L'implication financière de la communauté africaine est souhaitée et serait très appréciée.


Le second défi à relever est celui de développer nos efforts de marketing et de communication dans la communauté calgarienne en général et à consolider notre relation avec les communautés africaines de Calgary. A cet effet, nous avons aussi besoin de personnes qui peuvent servir d'interface entre les communautés et Afrikadey. Le rôle de ces personnes serait de nous aider à promouvoir tout ce que nous entreprenons et à ce niveau, l'implication des communautés africaines de Calgary est importante pour continuer à redynamiser ce festival qui est le leur. Ce sont là quelques difficultés majeures que nous rencontrons.

AK: Quelles sont les stratégies mises en place pour impliquer davantage les communautés africaines de Calgary?

KD: Nous avons d'abord un premier défi à relever et sur lequel je mets beaucoup d'efforts: c'est celui de maintenir une certaine constance au niveau des membres du Conseil d'Administration. En effet, notre Conseil dans le passé accueillait de nouvelles personnes chaque année, ce qui est bien en soi, mais nous devons aussi garder les anciens qui à mon avis ont déjà acquis une certaine expertise et des connaissances pour mieux développer le festival par rapport aux objectifs fixés. Il faut une continuité des membres siégeant au Conseil d'Administration pour s'assurer que l'expérience est constante et que les différents contacts établis soient maintenus ou transférés adéquatement. Le mandat d'un an n'est pas suffisant car c'est toujours un éternel recommencement et généralement, cela prend souvent plus de temps pour voir des résultats tangibles.

Pour revenir à votre question, une des stratégies développée depuis la formation de ce nouveau conseil, est que chacun des membres soit en contact permanent avec une ou plusieurs communautés. Par exemple, comme je suis originaire du Togo, je suis donc responsable d'être en relation avec les communautés ouest africaines. J'assiste donc, quand cela est possible, aux réunions de diverses communautés afin d'echanger des informations et possiblement faire des projets ensemble.

Les membres du CA sont d'origines diverses : Canada, Rwanda, Côte d'ivoire, Somalie, Zimbabwe, USA et Togo.

Nous adopterons bientôt une stratégie de communication qui adressera notre approche et nos relations avec les medias, les entreprises, les communautés artistiques, étudiantes et autres institutions.

Alpha Yaya Diallo

AK: Comment procédez-vous pour engager les artistes; y a-t-il des profils qui vous intéressent plus que d'autres?

KD: Monsieur Dawodu, notre directeur artistique, a près de 20 ans d'expereince dans le milieu artistique et possède un carnet d'adresse assez fourni. Quand les circonstances le permettent, notre directeur artistique participe au WOMEX (ndlr= World Music Expo en sigle WOMEX) qui est un salon international des musiques du monde. C'est une occasion propice pour rencontrer des agents d'artistes, les artistes eux-mêmes et de partager des idées, des concepts. Le choix des artistes en général dépend de leurs agendas, des coûts de production et de leur popularité. Nous aidons à la promotion des artistes émergents, des jeunes artistes et des talents locaux.

AK: Pouvez-vous nous donner une idée en pourcentage, sur le nombre d'artistes que vous invitez en fonction de leur provenance?

KD: Je dirais que la moitié des artistes sélectionnés sont établis au Canada et que l'autre moitié provient d'outre-mer.

AK: Comment voyez-vous l'avenir du festival?

KD: Je suis très optimiste, surtout avec le groupe dynamique que nous avons en ce moment! Si nous travaillons constamment sur les objectifs que nous nous sommes fixés c.à.d. campagne de financement productive, une stratégie de communication et de marketing, nous serons en mesure d'accomplir de grandes choses. La tâche n'est pas facile mais nous travaillons pour y arriver.

AK: Comment voyez-vous l'implication des communautés envers Afrikadey! Arts & Culture Society?

KD: Afrikadey! signifie Afrika is ici. En Anglais pidgin. Dey = Present. Nous avons besoin que les Africains s'impliquent plus dans leur organisation. Nous sommes en constante recherche de bénévoles, non seulement durant le festival, mais pendant toute l'année. N'oubliez pas que nous organisons aussi des activités en dehors du festival régulier d'été comme par exemple les activités qui surviennent pendant le mois de février, reconnue en Amérique comme étant le Mois de l'histoire des Noirs.

Comme le financement est toujours un défi, nous acceptons les dons des Calgariens et autres organisations de bonne volonté pour assurer la pérennité du festival.

La promotion d'Afrikadey! doit donc se faire d'abord par l'implication des différentes communautés africaines de Calgary. Ce ne sont pas toutes les grandes villes nord-américaines qui ont cette chance d'avoir un festival qui célèbre et promeut les arts et cultures africains ! Toutes ces personnes de bonne volonté peuvent nous joindre à travers notre site web et notre adresse qui est :

Afrikadey! Arts & Culture Society
#1B, 1640 - 16th Avenue NW
Calgary, Alberta T2M 0L6
Tel: (403) 234-9110
Fax:(403) 234-9114
Courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site web: www.afrikadey.com

Je remercie Afrikamerik pour cette entrevue. J'espère vous rencontrer lors de notre édition prochaine.

AK: Afrikamerik vous remercie aussi et vous souhaite une bonne chance pour les éditions futures d'Afrikadey!

Entrevue réalisée par Zinha Muabi
© Tous droits de reproduction réservés, 2012

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien