RAFIYA, la Diva à la voix d’or : 'AMAZING'

A travers les lignes qui suivent, Afrikamérik vous fera découvrir une nouvelle artiste d'origine congolaise qui vit aux États-Unis, Rafiya.

RafiyaRafiya se prépare à lancer son premier album: on y retrouve un travail de qualité qui fait ressortir toute une passion, un don inné et une richesse intarissable. Son parcours à travers plusieurs pays est venu enrichir sa personnalité et sa musique. Très simple et accessible, l'artiste arrête le temps et se remet en question. Elle se demande en fait qui elle est, quelles sont ses origines et vers quels horizons ses pas se dirigeront... Cet album semble être une direction donnée à sa vie musicale, une réponse aux multiples questions de la vie. Avec une double licence en sociologie des langues et en littérature espagnole obtenues aux États -unis, cette artiste à la voix d'or semble avoir suivi le chemin de son coeur, celui de la musique...

Voici cette interview que Nicole Ngokwe - connue sous son nom d'artiste Rafiya - nous a accordé, à coeur ouvert, depuis la Pennsylvanie aux Etats-Unis.

Afrikamerik (AK): Rafiya, comment êtes-vous arrivée dans le monde de la musique?

Rafiya (RA): Bonjour! Je m'appelle Nicole Ngokwe et RAFIYA est mon nom de scène. La musique est pour moi comme un don inné. J'ai eu à chanter toute ma vie, surtout pendant les cocktails, les conférences que mon père organisait. Mon père est un poète. Il a écrit beaucoup de poèmes qu'ils passaient à d'autres artistes qui les chantaient. Il m'a permis d'avoir une première expérience musicale déjà à l'âge de 7 ans dans le studio de son ami Oscar Kidjo (NDLR: Oscar Kidjo est le frère de la chanteuse béninoise Angélique Kidjo).

AF: Pourquoi l'album s'appelle t-il « Amazing »?

RA: Pourquoi « Amazing »? « Amazing » est le titre d'une des chansons qui figure dans mon album. Dans cette chanson je m'adresse à Dieu. Je le remercie pour son amour infini; pour le fait qu'Il continue de nous bénir même quand on ne le mérite pas. C'est une bénédiction pour moi de travailler sur ce projet musical...c'est Amazing!

AF: Quels genres de musique sont exploités dans cet album?

RA: Le fait d'avoir habité dans plusieurs pays tels que le Sénégal, le Bénin, la Côte d'ivoire, la Guinée Conakry, le Cap vert, la Barbade, le Mozambique ainsi que plusieurs pays d'Europe et aux États-Unis, m'a permis de côtoyer plusieurs sons musicaux. C'est ainsi que ma musique est très variée. Malgré le caractère acoustique général de l'album, on peut y retrouver des tonalités variée comme la salsa, y compris de la de la rumba congolaise dans mes reprises de « Mario » de Franco et « Fétiche » de Mpongo Love.

AF: Le fait d'avoir repris ces deux chansons là, est-ce à dire que vous voulez atteindre le public congolais ou africain en général?

RA: Absolument oui! Mais comme je l'ai dit il y a aussi de la musique pour tout le monde. Je veux atteindre le monde entier!

RafiyaAF: Quelques mots sur le concours « Afro-star » que vous avez remporté en 2001?

RA: Moi et ma soeur avons remporté ce concours en 2001. Cela nous a permis de travailler pendant 2 semaines dans le studio de Youssou N'dour avec l'aide de ses ingénieurs. Nous avons aussi bénéficié de l'aide de Patrice Anoh, qui est un producteur de musique R& B en France. C'était une très belle expérience.

AF: Quel effet cela vous fait-il de lancer votre premier album?

RA: Oh My God !! Je suis très contente, c'est excitant ...j'attends de voir la suite, comment le public va réagir.

AF: Avez-vous rencontré des difficultés pour le réaliser?

RA: Hum, non. Tout s'est très bien passé et dans de très bonnes conditions. Au Mozambique j'ai travaillé avec deux grands producteurs Mozambicains. Pour mes reprises de Mario et de Fetiche Mpongo, j'ai eu l'honneur de travaillé avec CASA BLANCA, un orchestre congolais dirigé par Jirbo Ntunta. Il a travaillé avec Yondo Sister et faisait parti du groupe Soukous Star. Je crois avoir enrichi mon lingala grâce à eux! Mes collaborations à Philadelphie et à New York se sont aussi passées à merveille. J'ai vraiment travaillé dans des conditions professionnelles.

AK: Qui en est producteur et quel est le circuit de distribution?

RA: La maison « 413 management » a produit cet album et s'occupe de toute la promotion digitale et physique de l'album.

RafiyaAF: Des tournées en vue? Avez-vous prévu une visite au Canada?

RA: J'ai un voyage promotionnel prévu pour cette année au mois de novembre au Mozambique et en République Démocratique du Congo en décembre 2009. Le reste de mon programme sera communiqué plus tard. J'aime beaucoup le Canada! Je suis déjà venu au Canada mais pas pour le compte de ma musique. Peut- être que je viendrais bientôt!... En attendant ces tournées en Afrique, je saisis toutes les opportunités de me produire ici aux Etats Unis tels que festivals, concerts, shows etc...

AF: Un message particulier pour le public congolais de la RDC?

RA: Bana Congo,na lingi bino mingi! Ca fait 10 ans que je ne suis pas rentrée au Congo et j'ai vraiment hate d'y être. Je viens pour présenter mon album à ma famille élargie.

AF: Un dernier mot?

RA: Je tiens à remercier Afrikamerik pour cette initiative combien louable. Ceci est une vitrine pour nous les artistes africains vivant ici en Amérique, encore une fois chapeau à vous et à Lina pour ce travail. Le site est très beau et je le recommande à tout le monde.

Pour rejoindre l'artiste:Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.myspace.com/rafiyamusik

www.facebook.com/Rafiyamusic

www.youtube.com/rafiyamusic

Interview réalisée par Didier Gangoma,
© Tous droits réservés, 2009

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien