RIP Albert Ebossé

Albert Ebossé - Photo tiersHier samedi 23 août 2014, le joueur camerounais de 24 ans Albert Dominique Ebossé Bodjongo Dika a perdu la vie sur un terrain de football suite à la violence des supporteurs. Albert Ebossé a été touché par une pierre lancée par les supporters de son propre club, la JS Kabylie, suite à une défaite à domicile contre l'USM Alger.

La CAF, la FIFA et la fédération algérienne de football doivent prendre leurs responsabilités dans ce genre de circonstance. Il faudra ouvrir rapidement une enquête et sévir en conséquence mais malheureusement il n'y a aucun châtiment (Je dis bien aucun), si sévère soit-il, qui puisse ramener le joueur camerounais en vie.

La mort du Lion de la Kabylie est une grande perte pour le football africain, son équipe, son pays et sa famille.

Le football est un sport très populaire dans le monde. Il est et doit être considéré comme une fête entre les peuples du monde entier mais si cela commence à tuer les athlètes sur les terrains, il y a donc matière à réflexion.

Il faut dire que ce n'est pas la première fois qu'un joueur se blesse sur le terrain suite à la violence des supporteurs. Faut-il dire que la mort de ce joueur camerounais vient d'ouvrir une autre page sur la non- violence dans le football? Bien que son équipe ait perdu le match, Albert Ebossé est mort pendant qu'il a marqué le seul but de son équipe (2-1) durant le match et qu'il est le meilleur buteur de la saison dernière. C'est un héros qui vient de nous quitter!

Albert Ebossé (6 octobre 1989 - 23 août 2014) - Photo tiers

La violence dans le sport doit être bannie sous toutes ses formes, non seulement dans le football algérien (où les faits se sont déroulés), mais aussi dans le football du monde entier.

Afrikamerik condamne cet acte odieux et en profite pour présenter ses condoléances à tous les sportifs africains et à la famille du joueur.

Rest in Peace Albert!

Didier Gangoma,
© 2014 Tous droits réservés

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien